Le chemin du retour d'une randonnée non-paritaire (retraite lyrique)

Pourquoi Pakhtusov ? Il était dans sa jeunesse notre base. Je vais vous parler du tout premier voyage sur les îles de Rimski Korsakov.
Après la neuvième année, ils sont revenus de la ferme collective. Et il nous reste encore quelques semaines d'août doré. Sur une grande randonnée dans les îles.
Le bot était encore le premier. 6 mètres . Avec la poupe velbot. Après un an de marche sous l'essence de la L12 (qui a déraillé), nous avons mis le diesel 2H.
Comme les années étaient - la fin des années soixante, et nous étions des écoliers, il a été assemblé à partir de trois presque cadavres.
La réponse à la question de la mère-où, était comme toujours - oui ici. Sur les îles.
Nous sommes allés à la salle de bain, et nous sommes allés à la salle de bain, et nous sommes allés à la salle de bain , et nous sommes allés à La salle de bain.
Le matin, se réveillant dans la baie du Sud, ils virent , plein de calme et , les îles de stenina et Pelis, comme dans la paume de votre main. On n'est pas encore allés si loin.
Mais il y avait déjà seize ans.
Nous avons fait le tour de stenina et nous avons décidé de nous déplacer vers Pelis. Et, après le déjeuner, amarré dans une baie profonde. La baie est profondément parallèle à la rive ouest. De l'autre côté de la baie, il y a un autre lac . Avec des Carassins. Au même niveau que la mer . Mais sans levain.
Ensuite, nous avons été à pelez quelques fois de plus. Déjà à la voile. Mais. les premières impressions, les plus vives.
Stenina .
Sur stenin, nous avons vu le nerp pour la première fois. Maintenant, ils éclaboussent le russe. Et dans ces années, il n'y avait que des îles lointaines.
Maintenant, les îles de Rimsky Korsakov font partie de la réserve d'extrême-Orient. Et, alors seuls les pogrnanichniki pouvaient arrêter. Mais en voyant nos visages, les garçons, ils n'ont fait que menacer le doigt. Et le doigt tordu à la Tempe, que nous sans parents, sur un bateau avec une machine à coudre, traînant si loin.
Doigts fatigués. Puis plus loin....
Partagez le lien vers le site sur les réseaux sociaux ou dans le messager
En poursuivant votre navigation sur le site Web ou en cliquant sur «Accepter», vous acceptez de stocker des cookies du site Web et des cookies des services statistiques de votre navigateur pour améliorer la navigation sur le site, analyser l'utilisation du site.